ACTUALITÉS ET BILLETS GOURMANDS

Retour

Prix Paul-Hachey 2022

30 mai 2022





PRIX PAUL-HACHEY 2022

Le prix Paul-Hachey est remis à un·e chef·fe complice de la Gaspésie qui utilise, avec fierté et conviction, les produits de la gamme Gaspésie Gourmande. Cette année, il est attribué à Christophe Lebreux-Mamelonet, de la Maison du Pêcheur (Percé), dont le travail exceptionnel fait rayonner son restaurant et les produits gaspésiens bien au-delà des frontières de la Gaspésie. Malgré le grand volume de repas servis chaque jour dans son établissement au cœur de la saison estivale, le chef réussit à proposer un menu diversifié où les producteur·rices et transformateur·rices de la région sont mis de l’avant, en plus de maintenir une remarquable qualité d’assiette. Il assure avec doigté et une pointe d’audace la relève de son père, le chef Georges Mamelonet (1954-2015). Bravo Christophe  !

 

Christophe Lebreux-Mamelonet a fait ses premières armes en cuisine dès l’âge de 16 ans à la Maison du Pêcheur et au Café de l’Atlantique. Ces deux établissements phares de Percé appartenaient alors à son père, le regretté chef Georges Mamelonet. « Mon père m’a transmis sa passion pour les produits locaux et la cuisine », souligne Christophe. Après ses études en gestion d’un établissement de restauration au collège Mérici, à Québec, il s’implique davantage dans les deux restaurants aux côtés de sa mère, France Lebreux. « En 2016, on a eu une grosse tempête... », mentionne-t-il. Les grandes marées du 30 décembre ravagent plusieurs infrastructures, au cœur de Percé. Complètement détruit, le Café de l’Atlantique n’est pas reconstruit. La Maison du Pêcheur, un bâtiment historique, est déplacée un peu plus loin du littoral et magnifiquement rénovée.

« J’ai commencé à prendre la cuisine en charge à l’été 2018, raconte Christophe. J’ai mis ma touche en  essayant de développer des nouvelles techniques de  travail, de suivre les tendances un peu. » L’année suivante,  il entreprend une attestation de spécialisation professionnelle en cuisine du marché à l’École hôtelière de la  Capitale. « C’est là que j’ai eu un élan de créativité. C’était vraiment intéressant comme cours avec [le chef] Éric Fontaine. Ça m’a beaucoup inspiré. »

QUALITÉ DE PRODUITS  ET ÉCONOMIE LOCALE
Le chef poursuit avec cœur la tradition instaurée par son père en prenant plaisir à cuisiner avec les produits régionaux, qu’il considère de grande qualité. « Les  producteurs sont persévérants, fiers de la qualité des produits qu’ils nous donnent, et on met ça en évidence dans notre menu. » Il souligne aussi la bonne collaboration des fournisseurs d’ici. « Ils nous rendent des  services incroyables. Si j’ai oublié de commander quelque chose, ils viennent à la porte. Et ils sont soucieux de la  qualité du produit. Ils s’ajustent. » Enfin, il aime l’idée de  contribuer à l’économie locale. « C’est de l’argent qui reste ici. Eux viennent manger chez nous, et nous, on achète leurs produits. » Selon Christophe, Gaspésie Gourmande contribue de belle façon à faire découvrir les produits de la région et les visages qui se cachent derrière. L’organisation « met en valeur tous les produits locaux et nous fait connaître des producteurs qu’on ne connaît pas ».  

À PROPOS DE PAUL HACHEY
Chef cuisinier gaspésien, Paul Hachey (1973-2016) a été un pionnier dans l’utilisation des produits régionaux en restauration. Il a œuvré dans  plusieurs restaurants de la Gaspésie, dont  l’Hostellerie Baie-Bleue (Carleton-sur-Mer),  en plus d’offrir des services de traiteur, de  formateur et de consultant culinaire. Dans  chacun des établissements où il a été de passage,  il a laissé sa marque à titre de chef créatif et  de grand ambassadeur des produits gaspésiens.



Gaspésie Gourmande est fière de pouvoir compter sur ses partenaires :

HAUT